Brilliancenet
- 59 -

L'art du tatouage polynésien

Il existe encore un débat sur les origines définitives de la culture polynésienne et sur la notion de tatouage. Une chose est certaine, le terme polynésien englobe de nombreuses tribus, y compris les Marquisiens, les Samoans, les Niouéens, les Tongans, les habitants des îles Cook. Les Hawaïens, les Tahitiens et les Maoris. On rencontre des tribus qui sont liés génétiquement à des peuples autochtones provenant de l'Asie du Sud-Est. Historiquement, il n'y avait pas d'écriture dans la culture polynésienne et les Polynésiens utilisaient l'art du tatouage qui était plein de signes distinctifs pour exprimer leur identité et leur personnalité. Les tatouages ​​indiqueraient le statut dans une société hiérarchisée ainsi que la maturité sexuelle, la généalogie et le rang au sein de la société. Presque tout le monde dans l'ancienne société polynésienne était tatoué.

Les origines de l'art du tatouage en Polynésie

Les îles polynésiennes visitées en premier lieu étaient les îles Marquises, découvertes en 1595 par les explorateurs européens et le navigateur espagnol Alvaro de Mendana de Neira. Cependant, les navigateurs européens se sont montrés peu intéressés par le manque de ressources précieuses.

C'est aux Tonga et aux Samoa que le tatouage polynesien est devenu un art hautement raffiné. Les guerriers tongans étaient tatoués de la taille aux genoux avec une série de motifs géométriques, composés pour la plupart de motifs triangulaires répétés, de bandes et de zones de noir uni.

Le rôle du tatouage dans l’époque ancienne de Samoa

Les prêtres qui avaient subi une longue période d'entraînement ont suivi des rituels et des tabous strictement prescrits pendant le tatouage. Pour le peuple tongan, le tatouage avait une profonde signification sociale et culturelle, comme mentionné précédemment.

Dans les anciennes Samoa, le tatouage jouait également un rôle fondamental à la fois dans les rituels et dans la guerre. Le tatoueur détenait une position héréditaire et, par la même occasion, très privilégiée. Il tatouait généralement des groupes de six à huit personnes (généralement des hommes) lors d'une cérémonie à laquelle participaient des amis et des proches. Le tatouage du guerrier samoan a commencé à la taille et s'est étendu juste au-dessous du genou.

Blog

  1. 2 Nov. 2018Les astuces fashion pour cette fin d'année 201814
  2. 28 Oct. 2018Bijoux ou maquillage : faut-il choisir ?18
  3. 17 Oct. 2018Toutes les marques qui feront votre bonheur20
  4. 13 Oct. 2018La mode des chaussures brillantes32
  5. 12 Sept. 2018Perdre ses kilos de l'été grâce aux compléments minceur47
  6. 6 Août 2018Quelles couleurs sont à la page cet été?76
  7. 18 Juil. 2018La mode est aux bijoux arabes112
  8. 12 Mai 2018Cotonlin : Les plus beaux tissus de créateur pour vous !225
  9. 23 Avril 2018La meilleure boutique en ligne pour acheter des chaussures201
  10. 19 Fév. 2018Une sélection de mascara à acheter330